Le Messager et la statue équestre

Que d’honneur ! Voilà que l’hebdo socialiste et dupesseyiste, le Messager, s’interroge gravement sur l’absence de photo d’un obscur conseiller municipal d’opposition, et gaspille un précieux espace qu’il aurait pu rentabiliser en publiant la photo du maire ou celle du président de l’agglomération (le même). Il imagine très justement que cette absence s’expliquerait par la recherche toujours en cours du meilleur profil. Et le pire est que c’est vrai. Récemment j’ai compris que je ne ressemblais pas à Brad PIt. Le choc a été rude, mais je m’en remets. C’est vrai que j’ai un peu de mal avec les photographies, mais j’en ai moins avec la sculpture. C’est pourquoi je propose que le Messager fasse édifier ma statue équestre sur la place de la mairie, en face de celle de l’hérétique Michel Servet. Le bronze me va bien, et je propose d’en limiter la hauteur à une dizaine de mètres. Un autre emplacement serait sous la porte de l’harmonie. Mais je crains que le bronze et le métal rouillé fassent mauvais ménage et que des phénomènes d’électrolyse hâtent la corrosion de la porte qui se mettrait à ressembler à une guirlande défraîchie, perdant le peu de valeur qui lui reste sur le marché des métaux.