L’étonnante campagne

La campagne électorale qui se déroule actuellement à Annemasse, à la suite de l’annulation des élections en raison de la fraude du FN, restera étonnante.

Quatre listes sont en présence. Celle des socialistes, celle du FN, une liste de gauche dont le centre de gravité est le quartier du Perrier, et la liste de la droite républicaine dont la tête est Louis Mermet.

La polémique fait rage : le passé de la tête de liste du FN fait débat, pour dire le moins, et un autre sujet de polémique se développe entre la liste socialiste et la liste de gauche du Perrier, qui résiste aux manœuvres et assauts dupesséistes.

Mais en dehors de Louis Mermet qui fait depuis longtemps diverses propositions, le sentiment est que l’ex-maire tente de copier toutes les idées qu’il n’a pas.

Par exemple le ridicule de ses propositions sur la sécurité. Le monsieur prenant conscience qu’il y a comme un déficit sur ce point dans son action, barbouille en hâte une belle affiche sur laquelle il promet deux caméras supplémentaires, et un peu plus de policiers. C’est minable.

Il n’a plus rien à dire, il n’a jamais eu d’idée propre, l’intelligence a déserté depuis longtemps le camp socialiste, il est temps qu’il s’en aille.