Être jaune ou n’être pas, c’est votre problème, mais vous n’avez pas le droit de nous empêcher de circuler.

Un ministre de l’intérieur a tenu un discours juste: vous avez le droit de manifester, mais vous n’avez en rien le droit d’entraver la circulation. C’est d’ailleurs un délit pénal, il ne faut pas l’oublier. Mais au-delà de la loi il y a la morale. Au nom de quoi une personne quelconque aurait le droit de vous empêcher de circuler, votre liberté essentielle? De son nombril? C’est pourquoi le ministre a raison. Les opérations escargot, les bloquages, sont absolumement inadmissibles.