La 5e circonscription de la Haute-Savoie a une nouvelle députée

Personne ne la connaissait. Elle venait de Rouen. Elle dit d’elle qu’elle est ingénieur agronome, pourtant elle n’a pas fait agro. Elle a fait une école privée. Elle a été recrutée par une mouvance marginale de l’UDI au temps (récent) de sa constitution, et la voilà conseillère municipale à Thonon. Puis, dans la foulée elle devient vice-présidente de l’UDI départementale, sans aucun doute en raison de ses immenses compétences politiques. De là elle saute dans le train Macron, qui recrutait apparemment d’abord en fonction des photos d’identité. Bingo. Sans même de connaissance des dossiers locaux, le débat du second tour entre elle et la candidate LR le montre assez, presque sans campagne, elle est élue. Le moins qu’on puisse dire est que le renouvellement est en marche.