Bayrou s’en va: il n’y a donc pas que des mauvaises nouvelles!

Nous voilà débarrassés pour quelques temps d’un imprécateur sans doute vertueux puisqu’il le proclame. Il emmène avec lui Madame de Sarnez, ce qui est aussi une nouvelle intéressante. Il faut espérer que leur retour sur le devant de la scène politique se fasse sans précipitation.