Au moins Cambadélis fait rire

Dans son discours après l’annonce des résultats catastrophiques pour les socialeux à poil laineux, il a eu ce type de lapsus calamiteux qui font rire longtemps après. Voulant évoquer un «coup de baguette magique» pour qualifier la victoire des suppôts de Micron, il a dit le «coup de balai magique». Il a raison le bougre, un vrai coup de balai magique venu du ciel a jeté dans les poubelles de l’histoire les raclures socialistes.