La profonde inutilité de l’interdiction de circuler prise à Paris

Par la gauche des bobos, alors que l’on sait que cela n’a aucune efficacité, obéit à une autre rationalité. Il s’agit de «punir» les automobilistes, d’abord par leur culpabilisation. Cette idée fixe nuit à toute la société, sans gain d’aucune sorte. Mais là n’est pas la question, ce qui compte dans les esprits qui ont pris cette décision, c’est «d’éduquer» le peuple. La gauche a toujours eu des spécialistes de la «rééducation».