Et que devient le très haut débit à Annemasse en 2013 ?

Réponse : rien.

L’agglomération et la ville préfèrent investir dans un luxueux (et inutile) bâtiment pour abriter le siège administratif des services plutôt que d’investir massivement dans le très haut débit.

C’est vrai que c’est plus intelligent. Les bureaux (qui gèrent l’eau, les poubelles, sous-traitent les transports, etc.) sont trop à l’étroit dans la situation actuelle, les bureaux des présidents et vice-présidents seront plus fonctionnels, il pourra y avoir beaucoup plus de personnel autour de nos élus, les malheureux pensez donc, certains n’ont même pas de bureau aujourd’hui. Tout ça étant beaucoup plus important que d’obtenir le très haut débit au bénéfice des entreprises et des particuliers, c’est donc une politique immensément intelligente qui est menée.