Ce n’est pas parce que la campagne est finie qu’il faut se taire

Il ne faut pas voter pour les candidats de la gauche, de toute la gauche et de sa galaxie associée, des écolos aux trotskystes imbéciles, parce qu’ils vont mettre en danger non seulement notre pays, mais aussi ses voisins. Ces irresponsables vont augmenter encore les dépenses publiques, faire exploser les impôts, refuser la règle d’équilibre budgétaire, revenir sur les retraites, sur l’autonomie des universités, ils vont subvertir un vieux pays en y invitant les étrangers à voter. De la stupidité en barre.

Ici dans la 4e, la gauche est représentée essentiellement par Mathelier et Vielliard. Ce dernier avance masqué, en prétendant être centriste. Mais il vient du modem, suit Bayrou, et vendrait père et mère pour être élu. Il prendra les couleurs du Front National s’il le faut. Par exemple s’il devait être élu il voterait pour toutes les mesures phares de la gauche. De l’admission de la Turquie, au vote des étrangers, en passant par le mariage gay, et autres fariboles bien pensantes. Encore que je sois bien d’accord que la question turque se discute sérieusement. Toutefois la gauche ne l’entend pas comme le résultat d’une discussion, mais comme un dogme. C’est comme la retraite, le refus du réel est la chose du monde la mieux partagée à gauche. Le dogme c’est encore l’adoption par les couples homosexuels, c’est encore le mariage des mêmes, c’est encore le remplacement d’un peuple millénaire par un nouveau peuple, au nom de la sanctification de l’altérité. Jusqu’à la nausée.

Dans la 4e encore, il serait dommage de voter pour la candidate investie par l’UMP, du moins au premier tour. Son investiture est un scandale au regard des règles de la démocratie. Quoique cela soit l’affaire de l’UMP, principalement, c’est aussi notre affaire de citoyen. Elle n’est pas issue d’un processus électif, mais simplement du choix fait par le député sortant dont elle était l’attachée parlementaire, quoique demeurant à Scionzier. Ce qui veut dire que le petit chef désigne son successeur, le citoyen doit la fermer et applaudir. Nausée.

Dans la 4e enfin il y a l’offre du Front National. Une dame plutôt avenante, que personne ne connaît, et qui n’a bien entendu ni expérience ni chance d’être élue. Elle se présente sur les thèses de son parti, notamment la fermeture des frontières dans une région frontalière. L’intelligence en barre.

Il ne reste qu’un choix raisonnable….

(Je ne l’ai pas dit, mais vous pouvez facilement par déduction le retrouver).