Le souffle du fanatisme

Il fallait s’y attendre, le gaz de schiste sera proscrit à
Annemasse. Le conseil municipal, dans sa totalité à l’exception de la voix
d’Anne Michel et de la mienne, a décidé de voter la motion proposée par le maire.

Encore que nos deux voix ne coïncident pas totalement, elle
a voté contre, je me suis abstenu. Je persiste et signe.

Je comprends l’émotion, mais je ne l’approuve pas. L’émotion
s’est emparée des esprits, comme au temps des sorcières une unanimité s’est
dressée pour jeter la malédiction sur un objet. Jadis une pauvre femme,
aujourd’hui sur les nouveaux boucs émissaires de la modernité, le gaz de
schiste ou les OGM, cela n’a d’ailleurs aucune importance. Dans tous les cas ce
n’est pas la raison qui prime, mais la peur, et l’effusion qu’elle suscite.

Alors qu’il ne s’agit que de recherches et pas
d’exploitation, la motion adoptée les assimile. Les débats ont apporté
une précision. L’assimilation repose sur l’idée d’une commune essence maléfique
tant à la recherche qu’à l’exploitation. Derrière il y aurait « une
logique mercantile », le « fric », les multinationales, etc.

Pauvre pays qui régresse au moyen âge, au temps d’avant
la renaissance, d’avant celui des lumières et de l’épopée scientifique. Qui érige sur fond de fantasme,
tous les progrès en boucs maléfiques qu’on peut pourfendre. José Bovet, Robert
Borrel, même combat. Si le premier ne vaut pas tripette, en revanche le second,
intelligent, cultivé, pétri d’humanités, voltairien, vaut plus que la motion
stupide qu’il a signée, que le nouveau fanatisme qui s’empare des esprits.

Mais peut-être ai-je oublié une de ses qualités :
il est habile. L’habileté est ici politique. Les écolos ont réussi à faire prendre la
mayonnaise du rejet en Haute-Savoie, et c’est inattendu. Des maires en principe
raisonnables suivent et se raccrochent au wagon. En stratège Robert Borrel
invite à se joindre au mouvement, et une large partie de la droite tombe dans
le piège.

Je préfère croire en l’habileté, c’est plus rassurant que le
fanatisme et l’obscurantisme.

PS : J’avais pensé vendre le texte de la motion pour aider au financement de la campagne de N Sarkosy, mais l’auteur, le maire, s’y est mesquinement opposé. Je livre donc le lien gratuitement.

http://dl.dropbox.com/u/28029520/Pli%20du%20Conseil%20Municipal%20du%2023%20f%C3%A9vrier%202012/projet%20delib%20-%20motion%20gaz%20de%20schiste.pdf