Désenclavement du Chablais

Ce
n’est pas que le Chablais qui est enclavé. C’est toute la région,
Annemasse et son agglomération compris. Les communications ne sont
jamais à sens unique, mais à double sens. L’intérêt d’Annemasse
est de pouvoir communiquer facilement avec Thonon.

C’est
pourquoi il est impératif de tout faire pour que la deux fois
deux voies soit réalisée. L’État en aura sa part, et même si en
temps de crise financière (la crise financière est consubstantielle
à l’État, depuis ses origines historiques), les sous sont plus
difficiles à trouver, il lui appartient de respecter ses
engagements.

Une
polémique vient de naître, le secrétaire d’État aux transports, dans un réflexe purement politicien,
accusant l’agglomération de bloquer le projet. Il s’agit d’une
obscure question de financement du déplacement des réseaux.
L’agglomération, qui va dépenser 14 000 000,00 € pour un palais
inutile rechigne à dépenser un ou deux millions supplémentaires
dans l’affaire.

Toutefois,
si ce n’est pas dû ce n’est pas dû, et en cela l’agglomération a
raison. Elle a raison sur le principe, mais en pratique il s’agit d’un détail. Et rien ne justifierait que l’État cesse son
soutien, comme rien ne justifierait que le projet, ultra nécessaire
et prioritaire, ne soit pas réalisé faute d’un million ou deux,
qu’on va gaspiller dans une réalisation inutile.