Le maire d’Annemasse sera un conseiller régional pour rire,

Zut,

Moi qui croyais naïvement qu’il avait raconté des blagues pendant la campagne des municipales en 2008 lorsqu’il exposait qu’il serait un maire à plein temps pour la ville, puisqu’il se présentait à la région, et bien je m’étais trompé.

Il n’a pas changé.

Je le sais parce que je suis un des rares visiteurs de son site politique «Annemasse ensemble» (vous savez le site qui s’élabore mystérieusement pendant les heures de bureau, mais sans que par définition il n’y ait une seule personne employée par la ville qui y prête main), et que j’y ai vu son interview.

Il déclare qu’il ne lâchera pas d’un pouce son engagement local annemassien. Je le crois.

Et donc, parce que c’est bien un donc qu’il faut mettre, il ne fera que du tourisme à la Région.

Car il faut bien choisir : ou bien on s’occupe de la ville ou bien on s’occupe de la région ou bien on ne s’occupe de rien, mais en aucun cas on ne peut s’occuper des deux à la fois.

Électeurs de la liste socialiste pour la région, le 21 mars 2010 vous avez été floués. Vous avez cru que les noms pour lesquels vous votiez allaient se mettre au service socialiste de la région socialiste. Eh bien non. Les élus régionaux toucheront leurs indemnités à la fin du mois, leurs retraites ensuite, mais ce sera juste le salaire de leur présence sur la liste, pas celui d’un travail quelconque.

Un vrai business la politique.