Le 14 Juillet 1789, une prison était prise d’assaut, les geôliers trucidés,

par une foule mise en mouvement par les appels mensongers du marquis de Sade, qui fut transféré vers d’autres lieux d’enfermement, quelques jours avant sa chute. Et pourtant c’est la date fondatrice de la modernité de notre pays. Une révolution accouchée d’une émeute. Ayant accepté son héritage nous en sommes les enfants. Pour l’égalité. Pour la liberté. Pour la fraternité. Contre les tyrannies, toutes les tyrannies. Pour la République. Pour la Démocratie. Pour le meilleur, en évitant le pire. Le pire qui se presse à nos portes. Le pire qui corrompt, qui dissout le ciment social, qui propage sa peste, parfois sous couvert d’exotiques oripeaux.

France-10.gif