Agenda 21, barbus, et République

C’est une lectrice du JIM du mois de Mai-Juin 2009 qui m’a mis le nez sur ça :

Jim toujours

Il y a véritablement de quoi s’inquiéter.

Dans toute l’histoire de notre pays on n’a jamais lu une telle chose : veiller au respect des droits des jeunes filles.

Jamais personne dans notre République n’a invité publiquement au respect des droits des jeunes filles. Jamais.

Et à Annemasse, l’agenda 21 le propose comme objectif.

Les barbus sont donc parmi nous. Les jeunes filles risquent de n’avoir plus de droit. Dans le pays de l’égalité. Dans le pays de la laïcité. Plus de droit. C’est une honte. Une calamité qui vient brutalement nous confronter à la réalité d’une sociologie radicalement changée. C’était le but poursuivi depuis 30 ans par la gauche qui gouverne cette ville. Changer la sociologie de la ville pour conserver le pouvoir.

J’ai voté l’agenda 21. Je n’ai pas suffisamment compris ce point, je l’avoue. Je me suis focalisé sur toutes les autres actions, et ce point était là, qui nous criait qu’on est en danger. Veiller au respect des droits des jeunes filles. Je l’aurais encore plus voté, maintenant que je redécouvre cette ignominie. Malédiction sur vous par qui ce scandale est arrivé.

Texte de remplacement (courte description)

http://www.deezer.com/track/294723