La pelle à la clinique et l’appel à la subvention.

On comprend le maire. Le Dauphiné, ce grand quotidien que le monde entier nous envie, titre pour la clinique au Brouaz : «Premier coup de pelle fin 2009»

Ça baigne. Le type même d’information dont est friande la muse des quotidiens, qu’à juste titre le monde entier nous envie. Le maire est beau. La santé est belle. La pioche est encore plus belle, et les compliments se ramassent à la pelle.

Mais voilà. On lit aussi cette remarque, je cite :

« Un projet à hauteur de 80 millions d’euros. Reste à connaître la part de financement car dans le cadre de la première tranche du plan Hôpital 2012, l’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH), n’accorde pas de subvention alors que la GDS attend au moins 30 millions d’euros pour maintenir son projet.»

Pour maintenir son projet…

Tout va donc se résumer et se résoudre dans la subvention. Un vrai sport national chez nous. L’appel à la subvention pour ramasser les cliniques à la pelle. La vie reste belle.

Les 24 heures chrono continuent.