Le rapport à la Presse, les blogs et le silence des agneaux.

La majorité n’a pas que le JIM pour s’exprimer.

Elle n’a pas non plus que son seul blog.

Elle dispose en permanence de la chambre d’écho des deux journaux locaux à plus fort tirage, le Dauphiné « libéré », et le Messager. Le Faucigny de son côté cultivant une distance critique, et même parfois polémique avec les potentats locaux.

Les deux organes (sic) ne sont pas dans un rapport strictement égal aux acteurs locaux. Le Dauphiné étant parfois un peu plus « libéré » que son compère le Messager. Mais il ne s’agit là que de nuances. L’un comme l’autre, à les lire, paraissent surtout dévoués à la dangereuse cause du soutien aux pouvoirs en place, et il faut leur rendre cette justice, c’est là tout leur courage, quelques soient leurs bords politiques. À Annemasse ils sont dans la cour de la gauche. À Thonon dans celle de la droite. À Ville la Grand, à Ambilly, à Trifouilli, etc. dans celle qu’ils trouvent. Si un jour le Diable était élu, ils rôtiraient d’aise.

Jamais de vagues, pas de critique, peu de risques. J’aime leur audace. Ils ont un peu la même devise qu’une grande compagnie suisse d’assurance : « prudence, prudence, prudence », c’est à prononcer avec l’accent, naturellement.

Texte de remplacement (courte description)

Bien. Restent les blogs. Tiens, ça tombe bien, le Dauphiné vient de les évoquer. Oh, pas tous. Seulement deux. Celui d’Erebus, et celui d’Anne Michel. Cette sélection procéderait-elle d’un choix politique implicite, ou est-elle la seule conséquence d’une pénurie de moyens ? C’est vrai qu’une enquête de cette nature doit être à la fois onéreuse en ressources déployées, et harassante. Au bout de ces deux blogs, un journaliste même bien trempé n’en peut plus. Selon le blog il rit ou il pleure, et s’il passe rapidement de l’un à l’autre il craque. Ou alors, je reconnais que cette idée est saugrenue, ont-ils été choisis parce que leurs animateurs déversent du vitriol sur la majorité, mais sont absents des débats en séance du conseil municipal ? C’est vrai, Erebus ne peut y prendre la parole puisqu’il n’est pas élu. Anne Michel est élue, mais comme elle ne prend quasiment jamais la parole au conseil, elle a bien raison de s’exprimer sur la toile, soutenue par son comité rédactionnel.

Pour être complet, il faut évoquer les deux autres blogs, celui de M F VIGNY, et le mien. Ils sont différents. Mais posent assez régulièrement des questions qui se peuvent qualifier de politiques. Mais il est vrai qu’ils ne déversent, l’un comme l’autre, que peu d’excès et d’acide. Le style, c’est l’homme disait, un grand auteur. On ne se refait pas. Et même, pourrais-je ajouter, je n’ai pas envie de changer.

Ce qui ne me rend ni complaisant, ni tolérant, ni silencieux. Ni égorgeable. Non mais !