Sa Grandeur doit des sous, beaucoup de sous, et va nous en faire perdre.

Le mensonge a commencé avec « Annemasse Parc ». Mais derrière l’arnaque du nom, s’en cache une encore plus grande.

Un lecteur l’a repérée.

Son excellence, le sérénissime prince du crayon, le Glorieux Architecte le plus Génial de la création, le plus Grand des Urbanistes, le prince du béton peint en vert, celui qui compte parmi les meilleurs au monde, et s’il dit ça c’est parce qu’il est modeste, sinon il dirait comme je le pense qu’il est Le Plus Grand au Monde, est banalement un type qui doit assez de sous à travers sa société ROLINET ET ASSOCIES ARCHITECTES ET URBANISTES, pour qu’elle soit en liquidation.

Il faut aller voir sur son site la présentation du projet Chablais Gare :

Il ne nous dit pas que la société ROLINET ET ASSOCIES, etc.. est en liquidation.

Et cela depuis déjà fort longtemps. Bigre bientôt deux ans déjà que le munificent artiste de l’altier projet de Chablais Gare, devenu Chablais Parc, est à la tête d’une société en redressement judiciaire.

Un an bientôt que sa société est en liquidation. On nous a menti. On vous a menti.

(info sur societe.com)

Trop simple ! Vous pouvez être sûr que le maître d’œuvre a déjà changé de nom, de raison sociale et qu’une autre société a conclu les marchés. Mais les avatars des sociétés, on s’en fiche. Ce qui nous importe ce sont les acteurs. Pas les masques, les acteurs, les animateurs, les personnes physiques qui peuvent s’abriter sous toutes les dénominations qu’elles veulent, dont on se contre-fiche. L’important c’est donc l’acteur. Et là…

Annemassiens, on vous a menti.

Annemassiens le projet central de l’équipe majoritaire se fait avec des bras cassés, des faillis. Peu importe qu’ils aient pris d’autres noms de guerre aujourd’hui, hier ils jouaient sous une étiquette qui a coulé. Et l’équipe majoritaire soit le savait et elle a menti par omission, omission d’un élément aussi essentiel que celui de la solvabilité d’un cocontractant. Soit ne le savait pas, et elle doit démissionner immédiatement pour une telle impéritie.

Annemassiens, la fausse monnaie des pédants, même peinte en vert pour faire joli, installera une sur-densité au centre de la ville. Avec tout le cortège de nuisances que cela ne manquera pas de générer.

Annemassien on vous a menti. Le génie est failli. Le mensonge s’installe au cœur de la ville.