La double imposture

Il faut lire les blogs. Je dois à celui d’Erebus d’avoir clarifié un point.

Celui de la double imposture du discours de la majorité.

Au conseil du 25 septembre 2008, François Vigny a évoqué le prix des parkings, et de mon côté j’ai rappelé que nous avions 30 ans de retard pour la réalisation des parkings souterrains.

Réponse du maire : silence sur le prix, et pour expliquer les retards «nous avons eu d’autres priorités, les Annemassiens qui nous ont réélus en sont d’accord ».

Sur le prix : le silence s’explique. Comment en effet expliquer que ce soit le prix le plus élevé du département ?

Sur le retard : c’est faux.

Eh oui, souvenons-nous. Pour justifier du choix de la société SAGS pour la réalisation des parkings par la technique de la concession, l’argument du César d’alors, monsieur Borel, était simple : c’est l’usager qui paiera et non le contribuable, ce qui serait injuste. Position idéologique, la bagnole = les riches.

Et donc benoîte question (pardonnez-moi), si ce n’est pas le contribuable pourquoi attendre 30 ans puisque si c’est l’usager qui paye, alors la question de la priorité de l’emploi de l’argent public ne se pose plus ?

Réponse : c’est un bobard. Une imposture du discours. Erebus a raison, mais pour une fois il est trop gentil.