Une solidarité affirmée, mais rationnalisée (8/14)

Nous réaffirmons que la solidarité est un principe fondamental et
fondateur de notre engagement politique, et notre engagement est
d’abord celui de la continuité.

Nous voulons une ville solidaire, mais aussi que l’effort collectif soit géré avec rationalité.

– Le volet social = l’insertion pour tous

Nous devons rechercher avec l’ANPE et les missions locales pour
l’emploi, tous les moyens pour prévenir la marginalisation des plus
fragiles.

Plus largement, améliorons l’efficacité des interventions sociales
en regroupant les services et les structures, afin de faciliter la
coordination des actions.
La réalisation d’une Maison Sociale où les services, les associations
et les antennes locales seront rassemblés, permettra leur coordination.

– Le volet éducatif : des services pour les jeunes

Le plan communal pour la jeunesse sera repensé pour mettre davantage
l’accent sur la coordination des actions éducatives en continuité avec
l’école.

Avec les enseignants, la ville soutiendra toutes les initiatives visant à renforcer l’aide aux enfants scolarisés.

Notre ambition est de donner une vraie égalité des chances à tous
les enfants de la ville avec un soutien scolaire renforcé et effectif
et la proposition d’un « contrat municipal d’aide parentale », en fait
partie. Ce contrat visera à encadrer les enfants en passe d’être
marginalisés dans la société, afin de leur permettre d’intégrer des
pratiques sportives renforcées.

Un effort sera fait pour la coordination des temps éducatifs et des
temps sportifs, en adaptant les horaires d’ouverture des structures aux
jeunes et à tous les pratiquants des sports.

L’Ecole, fondement même de l’Education, est au cœur de nos priorités!

Les enseignants, éducateurs, parents ou acteurs bénévoles en charge
de responsabilités au sein d’associations de parents d’élèves, ont tous
un rôle important à jouer.

Nous veillerons à la paix sociale entre les Ecoles Publiques et
Privées par une écoute et un dialogue permanent avec toute la
communauté éducative, dans le respect de toute la législation
applicable.

Pour les plus âgés, nous savons que, parfois, la scolarité est
difficile et que tous ses fruits ne peuvent être récoltés. Mais cela ne
doit pas être une situation définitive. Une solution existe : l’école
de la seconde chance. Annemasse soutiendra ce projet et en fera une de
ses priorités.

Nous affirmons aussi notre volonté de rechercher et de favoriser
l’implantation d’enseignements supérieurs techniques modernes, pour que
les jeunes bacheliers annemassiens restent sur place.

– Une solidarité » active avec les seniors

C’est un fait sociologique que les personnes âgées rejoignent
souvent le centre ville. Ils doivent y trouver toute leur place par des
initiatives solidaires, comme le restaurant ou le portage des repas à
domicile qui restent une priorité.

– Les handicapés : vivre dans la ville

Rendre la ville plus accessible aux personnes handicapées ne
nécessite pas d’importants efforts. Alors, faisons les ! Avec les
associations concernées, nous voulons mettre au point « un plan accès
handicap » : abaissement des trottoirs, guidage des rues, etc.

Suite…