La démocratie locale permanente (12/14)

La démocratie locale ne doit pas se résumer à la convocation des
électeurs tous les 6 ans, entre les échéances électorales, à leur
consultation lointaine, médiatisée par des agendas 21 ou toute autre
forme d’information municipale.

La démocratie locale doit connaître d’autres temps forts. Par
exemple, à l’occasion des grandes décisions d’urbanisme, il est clair
que la consultation du corps électoral par la voie d’un référendum,
comme nous l’avons vainement proposé au conseil municipal, constituera
une formidable avancée.

Les élus doivent être à l’écoute de la population : des permanences
seront tenues dans les quartiers, Romagny et Sous-Cassan, le Brouaz, le
Perrier, le Vernand, régulièrement.

Une salle sera mise à disposition pour que la permanence ne soit pas seulement une rencontre sur un trottoir.

Suite…