Bilan des rencontres

La réunion au Perrier a été un franc succès. Les échanges avec ceux qui sont venus à notre invitation nous ont enrichi. L’essentiel nous paraît aujourd’hui de répondre à l’attente d’une amélioration des petites choses qui font le plaisir de vivre. Par exemple l’ouverture à des équipements existants quand les personnes sont disponibles pour les utiliser. Ce qui impliquera une redéfinition des horaires, dans une concertation nécessaire avec l’ensemble des acteurs, bénévoles et professionnels, concernés.

La liaison entre le quartier du Perrier et le reste de la ville doit être renforcée. À cet égard nous réaffirmons la nécessité de réaliser le boulevard urbain, en l’aménageant de telle sorte qu’il ne constitue pas une coupure.

La réunion à Romagny nous apporte la confirmation de la nécessité de préserver des dimensions humaines à notre cité, en évitant qu’elle ne se transforme en un Manhattan, même en réduction. C’est aussi la nécessité du renforcement des liaisons par les transports en commun et par les autres modes de circulation qui se manifeste, comme d’ailleurs au Perrier.